Membre du mois de mai : Théo !

Le membre du mois de mai est le dynamique Théo,en tant que responsable Econsommation il a lancé le projet Campus Farmers, son avis éclairé t'en dira plus sur sa vision de ces projets.

 

► Pourquoi Unipoly ?

 

J’ai rejoint Unipoly car la durabilité de notre société est au centre de mes préoccupations. Puisqu’il faut bien commencer quelque part autant commencer local, là où nous avons le plus d’impact. Et quoi de plus local que notre campus ? C’est ça que j’aime chez Unipoly, qu’on puisse faire des actions concrètes à l’échelle de notre campus pour aller dans le sens de la durabilité.

 

► Qu’est ce que le développement durable pour toi?

 

A mon avis notre espèce peut accomplir des choses extraordinaires si elle s’en donne les moyens. Elle l’a déjà montré dans le passé en étant la première espèce à pouvoir quitter notre planète ou à rentrer dans le monde virtuel. Une des choses dont nous avons besoin afin de réaliser ces avancées extraordinaires, c’est du temps. Donc autant s’en donner le plus possible pour voir jusqu’à où nous pouvons arriver. Le développement durable pour moi c’est un concept qui, s’il est appliqué, nous permet de pouvoir réaliser le maximum du potentiel de notre espèce. C’est une idée qui a d’autant plus de sens à l’EPFL qui est une institution cherchant à pousser de plus en plus loin les limites scientifiques et technologiques, puisque nous devons avoir le temps de mettre en œuvre ces avancées si nous voulons qu’elles servent à quelque chose. Avoir un développement durable c’est comprendre que nous avons besoin d’un environnement sain et fonctionnel pour bénéficier de tous les services vitaux qu’il nous fournit. C’est comprendre que la croissance économique est un indicateur dépassé de la performance de notre société. C’est comprendre que c’est la seule alternative si nous voulons donner aux prochaines générations les mêmes chances dont nous avons tous bénéficié. Au final le développement durable c’est ce qui nous sépare d’une espèce qui se prolifère jusqu’à l’épuisement des ressources dans son environnement menant à son autodestruction.

 

► Ton parcours dans l’association?

 

Je suis arrivé en début de master chez Unipoly car avant ca j’avais l’impression de ne pas avoir le temps de m’impliquer. J’ai ensuite participé à plusieurs projets tel que le potager, econsommation ou encore les ruches. Puis après que la place se soit libérée, j’ai pu devenir chef de projet d’econsommation. Le principal projet sur lequel nous sommes en train de travailler en ce moment se nomme Campus Farmers. C’est un tout nouveau projet qui a pour but de planter des plantes comestibles dans tout l’EPFL. L’objectif est d’inclure l’ensemble des personnes sur le campus puisque tout le monde peut s’occuper des plantes et peut récolter ce qu’elles produisent ! Nous espérons ainsi contribuer à notre manière à la qualité de vie sur le campus, et donner une image plus verte de l’EPFL.

mai 10, 2016